Covid-19 : L’aide alimentaire s’organise

Face aux besoins croissants d’aide alimentaire des citoyens les plus précarisés, Schaerbeek lance un système de colis alimentaires. L’épicerie sociale Episol est le partenaire privilégié dans la mise en place de ce soutien, et permet d’activer tout un réseau de partenaires.

Ce sont principalement les associations actives dans le domaine de l’aide alimentaire qui accueillent les demandes d’aides supplémentaires depuis le début de la crise. Afin de les soutenir, l’administration communale a mis en place, en partenariat avec l’épicerie sociale Episol, un système de colis alimentaires dans le cadre de son Plan d’Intervention Psychosocial (PIPS)

Comment ça marche ?

  • Cette aide visera exclusivement les Schaerbeekois ultra précarisés suite à la pandémie Covid-19, qui, en raison de la crise actuelle, ont perdu totalement ou partiellement leur revenu.
  • Le PIPS se chargera d’identifier les Schaerbeekois bénéficiaires, en collaboration étroite avec les services et institutions de terrain schaerbeekois, communaux et associatifs.
  • Toutes les demandes d’aide alimentaire seront introduites via les institutions de terrain (Travailleurs Sociaux de Rue  (TSR), asbl schaerbeekoises, CPAS…).
  • Les colis seront distribués aux bénéficiaires directement devant leur domicile afin de limiter les attroupements et les déplacements.

Le PIPS en bref 

La commune de Schaerbeek a activé son Plan d’Intervention Psychosocial (PIPS) dès que le gouvernement fédéral a annoncé les mesures de confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19.

La commune de Schaerbeek a mis en place un call center d’assistance à partir du lundi 22 mars 2020. L’équipe du call center général de l’administration communale (02/244.75.11)  a été renforcée par une équipe de travailleurs sociaux afin de répondre à des demandes relatives à des situations d’isolement.

En pratique, ce sont les équipes du Programme de Prévention Urbaine (PPU)  et du service Population de la commune ainsi que du CPAS de Schaerbeek  qui accueillent les appels. Les travailleurs sociaux offrent une écoute, un relais ou une réponse concrète.

 

Reportage du Centre d’Action Laïque (CAL) >>>