Avis de la commune sur le plan Good Move

Le 23 octobre 2019, le Conseil communal de Schaerbeek a approuvé un avis sur le plan régional Good Move. La commune se réjouit particulièrement de la ‘city vision’ forte qui se dégage de ce projet de plan, et qui fait de la mobilité un levier pour une ville plus conviviale.

La commune de Schaerbeek partage l’ambition d’augmenter la qualité de vie dans les quartiers et le partage de l’espace public entre les différents usagers à travers les différents projets de mailles apaisées.

Cependant, la commune maintient son inquiétude sur l’absence de prérequis à l’instauration de ces mailles apaisées visant à diminuer la quantité de trafic entrant dans Schaerbeek  via les grandes portes d’entrées schaerbeekoises (Van Praet, E40, Léopold III, chaussée de Louvain, etc.).

Schaerbeek estime également que la mobilité à Bruxelles doit être envisagée dans un cadre plus large. Et plaide pour le développement d’une ‘Metropolitan vision’, qui englobe les alentours de Bruxelles.

Nous le constatons chaque jour : les enjeux de mobilité dépassent les frontières de la Région bruxelloise, et l’apaisement du trafic automobile et la limitation du trafic de transit dans notre ville ne seront possibles que si le flux de véhicules entrants diminue drastiquement.

La commune appelle aussi la Région à prévoir un encadrement substantiel des communes pour la concrétisation des mailles apaisées. Il s’agit d’une révolution dans la manière de concevoir un plan de mobilité. Un soutien pour étudier et mettre en œuvre ces mailles est essentiel si l’on souhaite que le projet soit une réussite.

A certains endroits, la commune observe que l’application de Good Move dans sa forme actuelle pourrait créer des conflits entre les différents modes.

C'est le cas dans la rue Navez, près de l'école Paviljoen, où nous voulons donner la priorité aux cyclistes.

Sur la chaussée de Haecht, à proximité de la Maison des Arts - un carrefour bien connu -, la commune préférerait que l’axe soit classé en tant que voirie confort/plus pour les transports en commun, ou en route de quartier pour les voitures.

Nous souhaitons également que le trafic des poids lourds soit redirigé en priorité le long du canal, un axe nettement plus adapté à ce type de trafic que les quartiers résidentiels.

En ce qui concerne les transports en commun, la commune demande que soient inclus le plan bus de De Lijn et la nouvelle ligne de bus 56 de la STIB. Le tram 55 n’est n’étonnamment pas du tout inclus.

Une plateforme unifiée MaaS (Mobility as a service, la mobilité en tant que service) rassemblant tous les opérateurs de mobilité est un bon choix selon la commune. Cependant, une condition importante du succès est que l’application qui sera créée soit conviviale et axée sur les piétons.

 

Voir l'avis complet >>>