Low Emission Zone : fin de la période transitoire

Depuis le 1er janvier 2019, les critères d’accès à la Zone de Basses Emissions a été étendue aux véhicules diesel de norme Euro 2 et aux véhicules essence de norme pré-Euro et Euro 1. Dès ce 1er avril, les véhicules qui seraient encore en infraction et qui circuleraient sur le territoire bruxellois recevront une amende de 350€. Bruxelles Environnement rappelle que l’entrée en vigueur de la LEZ a pour objectif d’améliorer la qualité de l’air et la santé des Bruxellois.

Lancée le 1er janvier 2018, la Zone de Basses Emissions (LEZ) bannit progressivement la circulation des véhicules les plus polluants pour améliorer la qualité de l’air à Bruxelles. Depuis janvier 2018, les véhicules diesel de norme pré-Euro et Euro 1 sont interdits de rouler sur le territoire de la Région. Cette interdiction a été élargie aux véhicules diesel Euro 2 et aux véhicules essence pré-Euro et Euro 1 en janvier 2019.

Une période transitoire de 3 mois a été mise en place pour permettre aux automobilistes concernés par les nouveaux critères de se mettre en conformité. Les véhicules en infraction recevaient jusqu’ici un avertissement leur rappelant les conditions d’accès à la LEZ bruxelloise.

Le non-respect des critères d’accès à la Zone de Basses Emissions entraînera une amende de 350€. Une période de latence permettra toutefois de ne pas cumuler sur une période de 3 mois plusieurs infractions avec le même véhicule. Cela permettra aux automobilistes de changer de véhicule ou d’opter pour des choix de déplacement plus durables (vélo, trottinette, transport en commun, etc.).