“Parcours ton orientation”

En fin de 1er degré du secondaire, les élèves doivent choisir une option. “Parcours ton orientation” accompagne le jeune dans ce choix. Depuis 6 années, les services de médiation scolaire de Schaerbeek et d’Evere collaborent à la mise en place de cet événement et luttent ainsi contre le décrochage scolaire.

 

 

La  3e secondaire est une année charnière. Trop souvent, les jeunes se retrouvent dans des options et filières non désirées (choisir l’école d’à côté au lieu d’une bonne option, choisir la même filière que ses potes ou pour faire plaisir aux parents…). Ce choix par défaut génère démotivation et souvent les mène au décrochage scolaire.

Pour faciliter et accompagner le jeune dans son choix d’option pour la 3e année, les équipes de médiateurs scolaires communaux de Schaerbeek et d’Evere organisent chaque année “Parcours ton orientation”. Cet événement a mis en relation les élèves de 2e année avec d’autres jeunes du 3e degré.

Une diversité d’options à Schaerbeek

Pendant 3 jours, les élèves du 3e degré ont présenté leurs options à travers de stands plus créatifs les uns que les autres. Leur objectif : permettre aux plus jeunes d’expérimenter, de poser les questions qu’ils n’oseraient pas poser aux adultes, d’échanger. Ils leurs montrent la diversité des options qui existent et participent ainsi à l’élaboration de leur choix. 

Ce partenariat entre Schaerbeek et Evere existe aussi grâce à l’excellente collaboration des écoles secondaires et Centre PMS (tous réseaux confondus) de Schaerbeek et d’Evere, les asbl d’Aide en Milieu Ouvert (AMO) schaerbeekoises et les services communaux des Travailleurs sociaux de rue. Et cette année, l’équipe s’est encore agrandie puisqu’une école de Saint-Josse a rejoint le parcours !

Le parcours en quelques chiffres

13 écoles et plus de 1.700 élèves ont participé à “Parcours ton orientation”. Une quarantaine d’options ont été présentées aux jeunes. Sur 1070 élèves de 2e secondaire évalués, 90 %  des élèves ont trouvé le parcours intéressant ou très intéressant. Dans 63% des cas, le parcours les a aidés à choisir leur option. Pour 96% d’entre eux, les rencontres avec les ainés se sont bien ou très bien passées. Ce projet démontre à nouveau l’importance de permettre aux jeunes de se parler et d’échanger.