Accueil et formation des primo-arrivants

Vous venez d'arriver à Bruxelles ? Vous avez des difficultés pour vous exprimer en français ? Vous voulez avoir toutes les clés en main pour vous intégrer et être autonome ? VIA, le premier bureau d'accueil pour primo-arrivants en Région bruxelloise, est là pour vous accompagner !

 

VIA, le premier bureau d'accueil pour primo-arrivants en Région bruxelloise, a ouvert ses portes en mars 2016. Il compte deux antennes : l'une rue Kessels, à Schaerbeek, l'autre boulevard Léopold II, à Molenbeek. L'accueil de qualité qu'il offre aux nouveaux arrivés à Bruxelles repose sur 3 piliers essentiels : une équipe professionnelle, des locaux chaleureux et une étroite collaboration avec le milieu associatif des deux communes porteuses du projet, Schaerbeek et Molenbeek.

Qu'entend-on par primo-arrivants ?

Les primo-arrivants sont des personnes qui sont en Belgique depuis moins de 3 ans et disposent d'un titre de séjour de plus de 3 mois.

De quoi se compose le parcours d'intégration ?

Le parcours vise à offrir aux migrants les clés pour atteindre une autonomie sociale, culturelle, économique dans la ville qu'ils ont rejoint.

Le premier rendez-vous à VIA est l'occasion de faire le bilan sur la situation sociale du primo-arrivant. A-t-il un travail, un diplôme ? Parle-t-il français ?

Après cet entretien, le nouvel arrivé suit une première formation sur les droits et les devoirs. Une courte introduction au fonctionnement des différentes institutions belges et à des règles comme l'obligation scolaire pour les enfants ou le droit des femmes. De quoi mieux comprendre la société qu'il a rejoint, avant de poursuivre un parcours adapté en fonction de ses besoins et de pouvoir bénéficier de cours de français et de citoyenneté.

Si cela ne fait pas partie des compétences l'asbl VIA, le bureau d'accueil peut aussi être amené à aider les primo-arrivants dans diverses recherches, comme une formation, une école, un hôpital, etc. Pour cette mission, VIA peut s'appuyer sur le tissu associatif des communes bruxelloises. Les acteurs de la cohésion sociale ont d'ailleurs une place à part entière dans l'asbl à travers un Comité de pilotage destiné à épauler VIA.